Bac technologique Sciences et Technologie en Hôtellerie-restauration - Lycée Jean-Baptiste DECRÉTOT Louviers

Bac technologique Sciences et Technologie en Hôtellerie-restauration

, par Joël DELHOPITAL - proviseur

Pourquoi choisir un baccalauréat technologique plutôt qu’un baccalauréat professionnel ?

On le sait tous, l’hôtellerie et la restauration paient actuellement un lourd tribut à l’épidémie mondiale de COVID. Les restaurants et les hôtels sont pour la plupart fermés et certains ne pourront peut-être malheureusement pas réouvrir à l’issue de cette crise. Et pourtant, nous avons tous et toutes envie de pouvoir re-sortir, aller au restaurant, voyager, découvrir nos belles régions et le monde entier. Nous savons que les professionnels du secteur souffrent et nous sommes de tout cœur avec eux mais nous savons aussi que l’hôtellerie et la restauration se relèveront et continueront de recruter parce que nous avons besoin d’eux pour répondre à nos envies de loisirs, de rêves d’ailleurs, de découvertes culinaires du monde entier. Ils participent au rayonnement de la France dont la gastronomie est mondialement reconnue.
Ils constituent un secteur professionnel large et varié et offrent un large choix de parcours professionnels et de grandes perspectives d’avenir, en France comme à l’étranger. Mais la crise nous a appris quelque chose : nous devons préparer nos élèves à pouvoir rebondir, changer de filière, changer de fonction, changer de vie.
La préparation d’un baccalauréat technologique permet, dès la fin de la classe de 3e, ou au terme d’une 2de générale, de découvrir les métiers passionnants du secteur : la restauration, l’accueil, l’hébergement ou la gestion hôtelière. Cette formation polyvalente ponctuée de stages en entreprise permet aux lycéens de s’orienter progressivement vers le projet professionnel qui leur convient le mieux et de poursuivre leurs études dans des BTS ou des Mentions Complémentaires plus spécialisées.

Contrairement au bac professionnel Métiers de l’hôtellerie-restauration, option cuisine ou option commercialisation et services en hôtellerie-restauration, le bac technologique ne spécialise pas l’élève. Il découvre les 3 valences de la filière : service, cuisine et hébergement (réception, gestion d’un hôtel).

Contrairement au bac professionnel, sa vocation n’est pas de trouver très vite un emploi de cuisinier ou de serveur. L’objectif est de développer ses compétences dans les études supérieures pour devenir responsable d’une cuisine, d’un restaurant, d’un hôtel.

Contrairement au bac professionnel, l’élève n’est pas obligé de faire un choix à la fin de la seconde. Il a trois ans pour affiner son parcours. Pendant ses trois années dans la filière STHR, il développe la polyvalence et comprend mieux les enjeux d’une structure complexe incluant restaurant et hôtel.

Contrairement au bac professionnel, les langues vivantes ne sont pas secondaires, elles sont essentielles pour la poursuite d’études et l’ouverture au monde.

Et surtout, contrairement au bac professionnel, l’élève de baccalauréat STHR peut décider à la fin de la terminale de s’orienter vers d’autres études supérieures (BTS tourisme, BUT techniques de commercialisation, licence de langues vivantes, de gestion, ...).

Pour toutes ces raisons, nous conseillons le baccalauréat technologique STHR aux élèves qui ont des résultats corrects en troisième et qui peuvent prétendre à un baccalauréat technologique. Si vous avez envie de découvrir le secteur de l’hôtellerie-restauration sans vous y enfermer, si vous aimez les langues vivantes, si vous avez des projets de création ou de reprise d’entreprise, que vous avez envie de travailler dans des palaces ou des chaînes d’hôtels internationales, la filière STHR est ce qu’il vous faut.

Pas encore convaincu ? Sachez qu’en seconde technologique STHR, vous pouvez à la fin de la seconde ou après le baccalauréat vous orienter vers autre chose. La filière STHR vous donne le droit à l’erreur tout en vous offrant une découverte du monde de la restauration et de l’hôtellerie. C’est la seule filière technologique proposant des stages d’immersion en entreprise. Bref le meilleur de la voie technologique et de la voie professionnelle.

N’hésitez pas, rejoignez la filière technologique dès l’année prochaine !

Le Bac technologique STHR, qu’est-ce que c’est ?

Organisation

- Périodes de formation en entreprise de 8 semaines réparties sur la 2de et 1re.
- Participation aux stages internes organisés dans l’établissement.
- Contribution à des activités et manifestations professionnelles.

Admission

- Avoir effectué la scolarité complète de la classe de Troisième et avoir obtenu, lors du dernier conseil de classe, le passage en classe de Seconde Générale et Technologique ou solliciter une orientation au lycée hôtelier après une Seconde Générale et Technologique.
- Constituer un dossier d’orientation dans son collège d’origine ou remplir la fiche de liaison « fin de seconde » dans son lycée d’origine.

Contenu

- Enseignement général : Français, Philosophie (classe de Terminale), Histoire-Géographie, Langue Vivante 1 et 2, Mathématiques, EPS, accompagnement personnalisé.
- Enseignement professionnel : Économie et Gestion Hôtelière, Sciences et Technologies Culinaires, Sciences et Technologies des Services, Alimentation et Environnement.
- Option européenne : Une heure de commercialisation et services en anglais toutes les semaines ainsi qu’un renforcement linguistique avec l’assistant d’anglais de l’établissement.

Voir la grille horaire sur le site du ministère.

LES +

- Des mises en situation avec production culinaire et service aux clients dans le restaurant d’application du lycée, plusieurs fois dans l’année.
- Une participation à différents projets
- La possibilité de s’inscrire à des concours : Concours Général des Lycées et concours professionnels.
- Deux périodes de stage en entreprise de quatre semaines, en Seconde et en Première.
- Des sorties pédagogiques et des rencontres avec des professionnels.

LES -

Il faut le dire, le principal reproche fait à la filière STHR est le peu de pratiques comparativement à un élève de baccalauréat professionnel. C’est vrai. Les élèves ont en moyenne 7 à 8 heures de pratique par semaine (cuisine, hébergement, service) alors qu’un élève de bac pro effectuera 11 heures de cuisine ou 11 heures de service. Le nombre de semaines de stage est aussi moins important (8 semaines de stage réparties sur la classe de seconde et de première contre 22 en trois ans en bac professionnel) mais c’est la seule filière technologique qui propose autant de pratique et permet toutefois de changer de voie après.

Résultats aux examens

- Bac STHR 2020 : 95,83 %
- Bac STHR 2019 : 100 %

Et après le baccalauréat ?

Les élèves qui veulent poursuivre en BTS Management en hôtellerie restauration ont l’avantage, par rapport aux élèves de baccalauréat professionnel, d’avoir effectué les 3 valences, ce qu’ils continuent à faire en 1ère année de BTS avant de se spécialiser en 2ème année. Ils ont aussi un niveau plus élevé en gestion que leurs camarades de baccalauréat professionnel.

Partenaires